Appel à contribution-Deuxième Congrès Francophone d’Histoire de la Construction – DERNIÈRE RELANCE

bandeau_anime_2cfhc

DERNIÈRE RELANCE

Appel à contribution

 Pour le Deuxième Congrès Francophone d’Histoire de la Construction

qui se tiendra à Lyon les 29, 30 et 31 janvier 2014

 dépots avant le 30 juin 2013

 

L’activité de la construction convoque des ressources et des compétences de natures très diverses. Elle se trouve largement déterminée par des phénomènes extrêmement variés, chacun généralement étudié séparément au sein de disciplines autonomes. L’histoire de la construction revendique un champ d’investigation qui est spécifique par rapport à ceux de l’histoire de l’architecture, de l’art, des sciences ou des idées ; tout en convoquant les disciplines des ingénieurs, architectes, économistes, juristes, artisans, artistes, philosophes. L’interdisciplinarité, caractéristique et nécessité de l’histoire de la construction, n’est cependant jamais acquise. Elle se nourrit de ces rencontres qui permettent de faire système de points de vue qui, en l’absence de rendez-vous périodiques et réguliers, resteraient singuliers et isolés.

L’objectif scientifique de ce congrès est donc de confronter les différentes dimensions de la question pour enrichir de sens la recherche historique et accroître ainsi son potentiel à éclairer nos pratiques actuelles.

Ce congrès se donne également pour objectif de réunir les chercheurs concernés par l’histoire de la construction et les praticiens de l’intervention sur le bâti existant. Ces deux univers ont en effet peu d’occasions de trouver des intersections, du moins en France, alors que chacun cultive des méthodologies et des savoirs précieux, bien différenciés et cependant complémentaires. Peut-on écrire l’histoire de la construction en se coupant de ceux qui sont concrètement confrontés aux objets premiers de cette histoire, et qui en extraient quotidiennement un savoir de première main. Peut-on se priver d’un questionnement dont la pertinence est garantie par la recherche du praticien pour comprendre comment son prédécesseur travaillait cette même matière ?

Organisé sur trois jours, le congrès comprendra des communications en séance plénière et en sessions parallèles, ainsi qu’une demi-journée de visites thématiques de bâtiments de l’agglomération lyonnaise remarquables.

Les actes du congrès seront publiés, comme cela avait été le cas pour le congrès de 2008 (Carvais R., Guillerme A., Nègre V., Sakarovitch J., Edifice & Artifice. Histoires constructives, Paris, Picard, 2010).

L’appel à contribution et les renseignements sont publiés sur le site du congrès :

http://2cfhc.sciencesconf.org/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.