Penser/classer les collections techniques 2013-2014

Séminaire Penser/classer les collections techniques

Séminaire organisé par le Centre Alexandre Koyré (CNRS/EHESS), le laboratoire SPHERE (CNRS/ université Paris Diderot – Paris ), le master Recherche Identités Altérités de l’université Paris Diderot – Paris 7, le master Recherche Etudes germaniques de l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, en collaboration avec l’UMR AUSSER et l’INHA.

Dans ce séminaire, on se propose de réfléchir à la manière dont ont été ou sont aujourd’hui pensées les collections techniques – objets, vestiges archéologiques, textes, ouvrages – par les conservateurs et concepteurs d’exposition ou par les chercheurs. Nous ferons le point d’une part, sur les modes de constitution de ces collections, d’autre part sur la méthodologie de la recherche développée en vue de leur étude. Une collection est en effet tributaire des conditions matérielles et intellectuelles dans lesquelles s’est faite sa réunion, des procédures d’inventaire et de catalogage, des modes d’identification et de désignation des articles. De plus, les chercheurs étudiant des collections techniques sont souvent amenés à mettre en question les critères de classement qui avaient guidé leur constitution. Il s’agit donc de confronter et d’analyser les méthodes de la recherche dans les collections techniques, tout autant que d’étudier leur formation.

Jeudi 7 novembre 17h.-19h.

Centre Alexandre Koyré, 27 rue Damesme 750013 Paris

Christiane Demeulenaere-Douyère (Centre Alexandre Koyré, Paris)

« De l’origine commune de trois collections aujourd’hui dispersées : l’introuvable « musée chinois » de M. Hedde »

Vendredi 6 décembre 15h.-19h. Demi-journée sur les cabinets de curiosité

INHA, 2 rue Vivienne 75002 Paris

Séance commune avec le séminaire de Patricia Falguières

• Patricia Falguières (EHESS) : « L’instrument / l’image, les deux voies de la mimesis dans le cabinet des arts au XVIe siècle »

Sven Dupré (Max Planck Institute for the History of Science) : «Technology and Collecting in Early Modern Antwerp: The Artful Worlds and Material Possessions of the Portuguese Merchant-Banker Emmanuel Ximenez »

Alex Marr (Université de Cambridge) : « Ingenuity in the Gallery »

Vendredi 24 janvier 15.-19h. Demi-journée : « Penser/classer les collections ethnologiques »

Institut du Monde anglophone de Paris 3 (5 rue de l’École de Médecine, 75005)

Susanne Mersmann (Université Johannes Gutenberg-Mayence) : « Le statut et la définition de l’objet au Palais du Trocadéro à la fin du xixe siècle ».

Dominik Collet (Université de Heidelberg) : “Staging Separation – Distant worlds in early museums”

Jeanna Tchistiakowa (Musée ethnographique de la Russie) : « Le musée ethnographique de la Russie et son système d’inventaire de sa fondation (1895) à nos jours »

Jeudi 6 février 17h.-19h.

Université Paris 7, bâtiment Condorcet salle Mondrian (646A)

Sophie A. de Beaune (Université Lyon III-UMR 7041 ArScAn) : « Muséographie de la préhistoire au xixe siècle : le cas d’Édouard Piette, géologue préhistorien »

Jeudi 6 mars 17h.-19h.

Centre Alexandre Koyré, 27 rue Damesme 750013 Paris

Marie-Sophie Corcy (Musée des arts et métiers) : « Méthodologie et sources pour une histoire de la constitution des collections du Conservatoire des arts et métiers »

Jeudi 20 mars 17h.-19h.  

INHA, 2 rue Vivienne 75002 Paris, salle Chastel

Anne Lafont (INHA) : « Le cabinet de curiosités comme laboratoire expérimental au xviiie siècle : hypothèses »

Jeudi 3 avril 17h.-19h.

Centre Alexandre Koyré, 27 rue Damesme 750013 Paris

Vincent Bontems (CEA) : « La classification des machines chez Gilbert Simondon »

Vendredi 16 mai 15h.-19h. Demi-journée: « De l’objet quotidien à l’objet muséographié »

Université Paris 7, bâtiment Condorcet salle Mondrian (646A)

Thierry Bonnot (CNRS-IRIS) : « Biographies d’objet : de l’usine au musée ou à la collection personnelle. Patrimonialisation d’objets du quotidien »

Alban Bensa (EHESS-IRIS) : « Du particulier au général : montrer l’échange et l’invention dans le Musée des Confluences de Lyon à partir d’une collection d’objets ethnographiques ».

 

 


Une réflexion sur « Penser/classer les collections techniques 2013-2014 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.