Archives de catégorie : Actualités

FILM Notre plomb quotidien, Fabrizio Scapin – 22 fév. 2017

Projection  Notre plomb quotidien, de Fabrizio Scapin (2016)

22 février 2017, à partir de 14h., Centre d’Histoire sociale du XXe siècle, 9 rue Malher, 75004 Paris, en salle 107 (sous-sol).

Maladie liée au mal logement, l’intoxication par le plomb contenu dans les peintures dégradées des logements vétustes touche des familles entières et particulièrement les enfants, sur lesquels elle a des conséquences sanitaires graves et irréversibles. Selon la Fondation Abbé Pierre, en 2013, la France comptait 170 000 habitations contaminées au plomb hébergeant des enfants de moins de six ans. Fabrizio Scapin donne la parole à des victimes, à des travailleurs sociaux et à des experts de la santé publique pour rendre visible la réalité de cette épidémie de la dégradation urbaine.

 

Indexer les répertoires des Ponts et chaussées

Indexer les répertoires des Ponts et chaussées : un projet collaboratif des  Archives nationales

Les Archives nationales, en partenariat avec le comité d’histoire du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer (MEEM), l’École nationale des ponts et chaussées et l’association Rails et histoire, mettent en oeuvre le projet collaboratif des Ponts et Chaussées consistant en un relevé des informations contenues dans ces tables et répertoires, afin d’en permettre un accès par le moteur de recherche de la salle des inventaires virtuelle accessible sur internet.

http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/fr/web/guest/projet-collaboratif-ponts-et-chaussees

V. Negre – L’art et la matière. Les artisans, les architectes et la technique (1770-1830)

Vient de paraitre

Valérie Nègre, L’art et la matière. Les artisans, les architectes et la technique (1770-1830), classiques Garnier, collection « Histoire des techniques »,  2016, 324 p. ISBN. 978-2-406-06314-8

.vnems01b

Le livre examine les savoirs d’artisans et d’architectes constructeurs en décrivant leurs manières d’écrire et de dessiner la technique. Il montre que ces derniers innovent, participent au mouvement d’esthétisation de la technique et contribuent à redéfinir l’architecture au tournant des XVIIIe et XIXe siècles.

table des matières: http://www.classiques-garnier.com/editions-tabmats/VneMS01_tabmat.pdf

12 Janvier- Le laboratoire dans tous ses états, fin XVIIIe-début XIXe siècle (II) – Théorie, pratique et production

Les savoirs opératoires de la matière de la Renaissance à l’industrialisation

Séminaire mensuel du groupe TaK- Histoire des Techniques à Koyré

12 janvier 2017

10h00-16h00

Cette séance de séminaire élargie en une journée d’étude co-organisée avec le Club d’histoire de la chimie (CHC-SCF) fait suite à celle du 14 janvier 2016

Le laboratoire dans tous ses états, fin XVIIIe-début XIXe siècle

(II) – Théorie, pratique et production

 

Christine Lehman (Paris Ouest/IREP)  Les lieux d’activité du chimiste Pierre-Joseph Macquer (1718-1784) : Laboratoires et instruments

Danielle Fauque (GHDSO, université Paris Sud, Orsay) Dans le laboratoire de Lavoisier : Du canon de fusil à la caisse pneumatique, ou comment démontrer que l’eau est un corps composé (1785)

Patrice Bret (Centre Alexandre Koyré) Les premiers laboratoires coloniaux : monstration, production et recherches chimiques pendant l’expédition d’Egypte (1798-1801)

Lieu : Société chimique de France, 250 rue Saint-Jacques, 75005 Paris

Contacts

Marie Thébaud-Sorger (CNRS/CAK) Marie.THEBAUD-SORGER@cnrs.fr

Patrice Bret (CAK) patrice.bret@yahoo.fr

programme-savoirsoperatoires_2016-2017-2

Les savoirs opératoires de la matière de la Renaissance à l’industrialisation- 2016-2017

Les savoirs opératoires de la matière de la Renaissance à l’industrialisation

Séminaire mensuel du groupe TaK- Histoire des Techniques à Koyré

Ce séminaire s’inscrit dans le sillage des renouvellements actuels que connaît l’histoire des techniques et l’histoire de la chimie à partir de l’étude des lieux, des acteurs et de leur circulation. On se propose d’analyser les enjeux majeurs qui se sont noués autour des savoirs opératoires de la chimie, dans les champs de l’économie, de la gestion politique, des consommations et des formes de production, mettant en lumière depuis la Renaissance les configurations multiples qui ont conduit à expérimenter, explorer, transformer, maîtriser la matière, par divers dispositifs techniques. On soulignera d’une part les processus d’hybridation et de transversalité que ces savoirs mettent en œuvre et d’autre part les multiples appropriations que ceux-ci génèrent : il s’agira donc d’explorer la diversité des pratiques et des savoir-faire impliquant un travail spécifique sur les substances et la transformation de la matière, et qui ont accompagné les processus d’innovation, d’industrialisation et façonné l’environnement des sociétés sur le long terme. Tant par la diversité des contextes historiques des études de cas que par celle des sources utilisées qui seront exposées, ce séminaire propose des clés de lecture pour renouveler l’étude des relations entre travail, savoirs, techniques et sociétés.

Operative knowledges of matter, from Renaissance to industrialization

Following the renewal of the history of Technology and of the history of chemistry, this Research Seminar intends to explore operative knowledge in chemistry in connection with several fields including economics, political management, consumption and production processes. It seeks to shed a light, since the Early modern period, on various configurations where experimentation, exploration, transformation of Matter were held, through a wide range of technical devices. We will underline cross-skills, transfers and hybridization of processes, and we will show how operative knowledge fostered multiple appropriations: we will then explore the diversity of practices and know-how which allowed specific actions on substances and transformations of matter, and which were the basis of innovation and industrialization and of the reshaping of environment on the long run

Programme 2016-2017

10 novembre 2016

Cette séance de séminaire est élargie en journée d’étude internationale co-organisée avec Corinna Guerra (Labex Hastec, CAK), le Labex Hastec et le Club d’histoire de la chimie (CHC-SCF)

L’atelier de la nature. Production des savoirs matériels, production matérielle des savoirs

Horaire : 9h30-18h – Lieu : EPHE- 190-198 av de France, salle 114

Lawrence Principe (Johns Hopkins University) Locality, Materials, and Reproductions: The Secrets of the Bologna Stone

Claudine Cohen (EHESS/CRAL, EPHE) Sténon, Leibniz, et les « alambics de la nature »

Grégory Quenet (Université de Versailles, Saint Quentin en Yvelines) L’atelier de la nature à l’épreuve du temps. Les Seychelles à l’époque française

Emilie Beck Saiello (Université Paris 13) Technique mimétique et productions volcaniques. L’art du pinceau au service des sciences de la nature

David McCallam (University of Sheffield) « Lire dans les cassures » : the production of knowledge in Faujas de Saint-Fond’s Recherches sur les volcans éteints du Vivarais et du Velay (1778)

Marie Noëlle Bourguet (Université Paris 7 Diderot/ICT, CAK) Alexander von Humboldt au Vésuve, 1805 : les limites de l’expérience de terrain

John Christie (University of Oxford) Nature production and knowledge: the case of alum in Britain

René Sigrist (Fonds National Suisse/Université de Lausanne) Les naturalistes de Genève et le rôle des « objets intermédiaires » dans l’élaboration et la circulation des savoirs sur les Alpes, 1740-1820

Programme détaillé de la journée : http://koyre.ehess.fr/index.php?1992

8 décembre 2016

Stanis Perez (MSH Paris Nord – Pleiade/Paris 13) L’antimoine en France au XVIIe siècle, entre poison thérapeutique et remède alchimique

Discutante : Elisabeth Belmas (Pléiade, Paris 13)

12 janvier 2017

Cette séance de séminaire élargie en une journée d’étude co-organisée avec le Club d’histoire de la chimie (CHC-SCF) fait suite à celle du 14 janvier 2016

Le laboratoire dans tous ses états, fin XVIIIe-début XIXe siècle(II) – Théorie, pratique et production

Horaire : 10h00-16h00

Lieu : Société chimique de France, 250 rue Saint-Jacques, 75005 Paris

Christine Lehman (Paris Ouest/IREP)   Les lieux d’activité du chimiste Pierre-Joseph Macquer (1718-1784) : Laboratoires et instruments

Danielle Fauque (GHDSO, université Paris Sud, Orsay) Dans le laboratoire de Lavoisier : Du canon de fusil à la caisse pneumatique, ou comment démontrer que l’eau est un corps composé (1785)

Patrice Bret (Centre Alexandre Koyré) Les premiers laboratoires coloniaux : monstration, production et recherches chimiques pendant l’expédition d’Egypte (1798-1801)

9 février 2017

Bernadette Bensaude-Vincent (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/Cetcopra) Matières et matériaux – une réflexion

9 mars 2017

Sacha Tomic (IHMC) L’expertise chimique à la Préfecture de police de Paris à la Belle Époque

13 avril 2017

Nouveaux aliments & nouvelles drogues  – réseaux de consommations et de productions à la période moderne

Emma C. Spary (Cambridge University) Theriac Wars : Networks, Novelty and the ‘Domestication’ of Opium in Paris, 1660-1710

Thomas Le Roux (CNRS/CRH) La filière sucrière, fabrications et transformations XVIIIe-XIXe siècle

11 mai 2017

Journée co-organisée avec Anne Solenn Le Hô (C2RMF/IRCP)

Table ronde historiens/restaurateurs/chimistes

Vernis, enduits, pigments. Techniques et savoir faire (II)

(Programme détaillé à venir-Cette séance se tiendra au C2RMF)

 

Ce séminaire de recherche est ouvert à tous chercheurs intéressés ainsi qu’aux étudiants de Master de l’EHESS, mention « Histoire des sciences, technologies et sociétés » et mention « Histoire et civilisation ».

Il se tient le deuxième jeudi du mois, de 14h à 17h au Centre Alexandre Koyré (27, rue Damesme, 75013 Paris, salle de séminaire, 5e étage), sauf indication contraire.

 Contacts

Marie Thébaud-Sorger (CNRS/CAK) Marie.THEBAUD-SORGER@cnrs.fr

Patrice Bret (CAK) patrice.bret@yahoo.fr

A. Millet, S. Pautet, Sciences et techniques (1500-1789). Documents, Neuilly, Atlande, oct. 2016

CouvertureSommaire : ici

Audrey Millet, docteure en Histoire et ès Lettres, est Max Weber fellow à l’Institut universitaire européen de Florence.
Sébastien Pautet est agrégé d’Histoire, ancien élève de l’École normale supérieure de Lyon et doctorant contractuel à l’université Paris-Diderot – Paris VII.

Artefact – N° 4 L’Europe technicienne XVe-XVIIIe siècle, 2016 Catherine Cardinal, Liliane Hilaire-Pérez, Delphine Spicq et Marie Thébaud-Sorger (dossier coord. par)

 1479122210

Synthèses historiographiques

  • Histoire économique et histoire des techniques (XVe-XVIIIe siècle), Liliane HILAIRE-PÉREZ et Catherine VERNA
  • L’objet comme document. Culture matérielle et cultures techniques, Gianenrico BERNASCONI
  • Histoire de l’art, histoire de l’architecture et histoire des techniques (Europe, XVe-XVIIIe siècle), Valérie NÈGRE
  • Archéométrie et histoire des techniques : les procédés direct et indirect en sidérurgie (XIVe-XVIIe siècle), Philippe DILLMANN et Maxime L’HÉRITIER
  • Le carrefour thérapeutique: médecine, techniques et pouvoirs dans l’Europe moderne, Christelle RABIER

Études de cas

  • L’École d’ingénierie scénique de Giulio Parigi (1608-1680), Viktoria TKACZYK
  • Produire une élite savante et technicienne à l’École du génie de Mézières : dispositions techniques et scientifiques des élèves ingénieurs, Sébastien PAUTET
  • Mechanics of patronage: Christopher Polhem and the changing regimes of the Swedish state (1680-1750), Jacob ORRJE
  • Maîtriser l’eau et gagner des terres au XVIe siècle. La poldérisation au prisme du Tractaet van Dyckagie d’Andries Vierlingh, Raphaël MORERA
  • Olivier de Serres et son Théâtre d’agriculture, Hélène VÉRIN
  • La traduction des ouvrages des ingénieurs : stratégies d’auteurs, pratiques de libraires et volonté des princes (1600-1750), Michèle VIROL
  • Inventer une technique scripturaire au XVIIIe siècle : la « Chorégraphie ou l’art de décrire la dance », Marie GLON
  • Tracer le monde : outils et instruments de la Renaissance aux Lumières, Audrey MILLET
  • Mesurer le temps en mer : instruments, voyages et échelles des mondes ibériques au XVIe siècle, Leonardo Ariel CARRIÓ CATALDI
  • La Tour de Londres au XVIIe siècle, un lieu de savoir, Aurélien RUELLET
  • Les fontainiers français des jardins de la Granja de San Ildefonso (1721-1772), Sophie OMÈRE
  • Technology and technical knowledge in the debate about the « great divergence », Marcus POPPLOW
  • Religion and technological development in China and Europe between about 700 and 1800, Karel DAVIDS

Collections techniques et patrimoines

  • D’Azincourt à Marignan. Chevaliers et bombardes, 1415-1515. Regard sur l’exposition, Catherine CARDINAL
  • Une mise en lumière des mutations militaires de la fin du Moyen Âge, Antoine LEDUC
  • Le musée de la Nacre et de la Tabletterie, un conservatoire du savoir-faire, Catherine CARDINAL
  • La tabletterie sous l’Ancien Régime, entre Paris et Méru, François KEEN
  • Tabletiers-éventaillistes dans la région de Méru au XIXe siècle, Georgina LETOURMY-BORDIER
  • Les livres de fête (XVIe-XIXe siècle) dans les collections Jacques-Doucet : représentations et artifices du pouvoir, Lucie FLÉJOU
  • Les marbres : noblesse de la matière, heureuses « curiosités » de la nature, Sophie MOUQUIN
  • James Cox’s Silver Swan. An eighteenth century automaton in the Bowes Museum, Roger SMITH
  • Le banc d’orfèvre du prince électeur Auguste de Saxe (1526-1586) au Musée national de la Renaissance, Catherine CARDINAL
  • Le patrimoine technique de l’époque moderne, aperçu d’un monde en transition, Michel COTTE

Actualités de la recherche

  • L’exploitation des aluns méditerranéens dans l’Europe de la Renaissance, Didier BOISSEUIL

Comptes rendus de lecture

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4246

 

Artefact n°3 – 2015 Le XXe siècle du Technique. Formation, recherche et économie, G. Brucy, F. Le Bot, C. Perrin, F. Wassouni, 2015

Artefact n°3 – 2015

Le XXe siècle du Technique. Formation, recherche et économie

artefact-3-jpg

  • Hommages. François Caron (1931-2014), Muriel Le Roux et Michèle Merger

Jean Boudriot (1921-2015), David Plouviez

LE XXe SIÈCLE DU TECHNIQUE. FORMATION, RECHERCHE ET ÉCONOMIE

Dossier coordonné par Guy Brucy, Florent Le Bot, Cédric Perrin, François Wassouni

  • Pour une histoire culturelle du siècle du Technique, Guy Brucy, Florent Le Bot, Cédric Perrin, François Wassouni
  • Les deux rêves du Technique. De la mise en ordre à la mise en espace, Guy Brucy et Florent Le Bot
  • L’apprentissage à l’épreuve du droit du travail. De la socialisation familiale à l’enseignement professionnel (1851-1936), Claude Didry
  • Du métier au Technique. Les évolutions d’une formation ouvrière dans les écoles d’entreprise de l’automobile (1919-1989), Nicolas Hatzfeld et Emmanuel Quenson
  • L’apprentissage artisanal dans l’enseignement professionnel : enjeu des relations État-artisanat du milieu des années 1950 à 1971, Cédric Perrin
  • L »enseignement technique industriel en Algérie : projets et enjeux (1900-1958), Stéphane Lembré
  • La formation professionnelle des agents des postes et télécommunications au Cameroun français (1951-1959), Yves Barthélémy Zoa Ateba
  • De la recherche à la technique. L’Union technique de l’automobile et du cycle, un modèle de laboratoire innovant (1943-1970), Laurent Leclou
  • Les nouvelles formes de technoscience universitaire comme produit de la R&D industrielle ? L’exemple du transfert CNET-ENS Cachan, Michel Atten

LES COLLECTIONS TECHNIQUES

  • L’Empire de la couleur. De Pompéi au sud des Gaules. Images, gestes et techniques, Mathilde Carrive
  • L’esprit et la main. Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national, Catherine Cardinal
  • La politique d’enrichissement des galeries du Conservatoire des arts et métiers (1849-1880), Marie-Sophie Corcy
  • Sur la classification des objets techniques selon Simondon, Vincent Bontems

VARIA

  • Reynold Arnould : un peintre à l’usine. Esthétique industrielle et mécénat d’entreprises dans la France de la Reconstruction, Gwenaële Rot et François Vatin

Artefact, n°2, 2014, « Entre art et industrie: les enjeux de la formation », A. Milllet, S. Lembré,

ARTEFACT N°2

ART ET INDUSTRIE : LES ENJEUX DE LA FORMATION
Dossier coordonné par

Stéphane Lembré, Université d’Artois (CREHS)

Audrey Millet, Université Paris 8 (IDHE) – Université de Neuchâtel (Institut d’histoire)

art-2

• Introduction, Stéphane Lembré et Audrey Millet
• Le « trompe-l’oeil » des beaux-arts : la formation des dessinateurs au XVIIIe siècle, Frédéric Morvan Becker
• Les écoles de dessin linéaire de la Restauration. Les cas des départements du Lot et de l’Yonne, 1817-1831, Gérard Bodé
• Former les jeunes au dessin sur support céramique : capitalisation des connaissances et action sociale au sein de la fabrique Collinot & Cie, Sabine Pasdelou
• « Un bon horloger est à la fois un savant et un artiste ». La formation des horlogers à Paris (1750-1850), Marie-Agnès Dequidt
• Du dessin de fabrique à la formation des dessinateurs : des techniciens entre art et industrie (XVIIIe-XIXe siècles), Audrey Millet
• La fabrique de Paris au XIXe siècle : qualités de produits et formations des fabricants, Nadège Sougy
• Économie des honneurs techniques et production de la qualité sous la Troisième République. L’action de la Société d’encouragement à l’art et à l’industrie, Stéphane Lembré
• Pour l’art et pour la technique. Former à la céramique (France, 1840-1940), Florent Le Bot

QU’EST-CE QU’UN OUTIL SIMPLE ?
Dossier coordonné par Sophie A. de Beaune
• Appréhender les outils simples en contexte préhistorique, Sophie A. de Beaune
• Des outils simples ou rudimentaires aux pratiques sociales : étude d’un cas à Chypre au Néolithique pré-céramique, Laurence Astruc
• Définir un outil simple : notion universelle ou contextuelle ? L’exemple des outils en os et en roches tenaces du Néolithique de Suisse occidentale, François-Xavier Chauvière, Catherine Joye
• Des outils simples en émeri dans le monde égéen. Une approche ethnoarchéologique, Athina Boleti

VARIA
• Quand la calligraphie se fait avec l’usage de la bouche : transfert technique d’une compétence d’expertise, Anne-Lyse Chabert

COMPTES-RENDUS DE LECTURE

 

Artefact, Hors-Série n°1, Histoire des mobilités électriques (XIXe – XXIe siècles) – Puissance, résistances et tensions, par M. Flonneau et A. Passalacqua, 2015

HISTOIRE DES MOBILITÉS ÉLECTRIQUES (XIXe-XXIe siècles)

artefact-hors-serie-1-jpg

Dossier coordonné par Mathieu Flonneau et Arnaud Passalacqua

• Introduction, Mathieu Flonneau et Arnaud Passalacqua

• L’automobile de demain : une histoire de générations déçues, Gijs Mom

• L’ingénieur Krebs (1850-1935) ou comment traduire le fluide électrique, Philippe Krebs

• « Attention, demoiselles, l’électricité passe ! » Représentations et expériences des rapports électricité-mobilité dans les Asturies (1880-vers 1920), Daniel Pérez Zapico

• Les électrobus de Savoie (années 1920-années 1960) : mobilité, territoire et énergie autour d’un choix technique intermédiaire, Yves Bouvier

• La Poste au courant. Aux origines d’une institution électrisée, Sébastien Richez

• Le véhicule hybride rechargeable : un nouveau système sociotechnique, Magali Pierre et Jérôme Huguet

DOCUMENTS

• François Sigaut, la technologie et la politique du patrimoine ethnologique, Noël Barbe

• Rapport au Conseil du Patrimoine ethnologique sur le thème « Culture technique » (1987), François Sigaut

VARIA

• Défendre les intérêts moraux et économiques des inventeurs : des formes d’action collective sous la Révolution (1790-1798), Christiane Demeulenaere-Douyère

• Le geste et la couleur. Leroi-Gourhan, l’anthropologie des techniques et les pratiques de colorisation, Arnaud Dubois

• Cristalliser l’histoire. La seconde vie des perles préhistoriques en Thaïlande péninsulaire, Annabel Vallard, Bérénice Bellina et Olivier Evrard

COMPTES RENDUS DE LECTURE

Artefact, n °1 , 2013 – « Corps parés, corps parfumés »,C. LANOË, L. MOULINIER dir.

Couverture-2013-ARTEFACT-N01Artefact

Techniques, histoire et sciences humaines

Couverture 2013 ARTEFACT N01

Table des matières

In memoriam François Sigaut, par Sophie A. de Beaune

Dossier « Corps parés, corps parfumés », sous la direction de Catherine Lanoë et Laurence Moulinier

  • Catherine Lanoë, « La parure, un langage technique »
  • François-Xavier Chauvière, « La parure préhistorique : dimensions technique et économique » ?
  • Emmanuelle Fournier, « Parfums & cosmétiques à l’Âge du Bronze en Grèce »
  • Sarah Vandamme, « Parures et vêtements féminins à la cour des Angevins de Naples (XIIIe-XIVe siècles) »
  • Eléonore Henriot, « Vêtements et parures à la cour de Castille (1477-1486) »
  • Manuel Guay, « Construire et représenter le couple princier : parer les corps (France, XVe siècle) »
  • Marjorie Meiss-Even, « Le corps paré de François de Guise : le paraître courtisan et sa construction dans la France de la Renaissance »
  • Stanis Pérez, « L’eau de fleur d’oranger à la cour de Louis XIV »
  • Bérangère Chartre « La corbeille de Louis Joseph de Bourbon Condé (1753) : histoire et signification d’une tradition »
  • Aurélie Chatenet-Calyste, « Entre normes et santé, la parure d’une princesse à la fin du XVIIIe siècle : Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti »
  • Gianenrico Bernasconi, « Tabatières, éventails et lorgnettes : consommation et “techniques du social” au XVIIIe siècle »
  • Eugénie Briot, « Jean-Louis Fargeon, fournisseur de la cour de France : art et techniques d’un parfumeur au XVIIIe siècle »

Varia

  • Aurélien Ruellet , « Les “machines à remonter les bateaux” en France au XVIIe siècle »
  • Tristan Yvon, « La sériciculture en Guadeloupe et Martinique du XVIIe au XIXe siècle ou l’histoire d’un échec »

Artefacts et collections

  • Pascale Gorguet Ballesteros, Le musée Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris
  • Sophie Lagabrielle, Le colloque international Flacons, fioles et fiasques, Rouen, vallée de la Bresle, 4-6 avril 2013
  • Grégory Couderc, Le parfum du Moyen âge au XVIIIe siècle dans les collections du Musée International de la Parfumerie
  • Anthony Cadet, Les registres du dépôt légal de la Cité internationale de la dentelle et de la mode

Compte rendus de lecture  Guillaume Carnino François Sigaut, Comment Homo devint faber, CNRS Editions, collection « Biblis », série « Le passé recomposé », 2013. Boris Valentin Sophie A. de Beaune dir., Chasseurs-cueilleurs. Comment vivaient nos ancêtres du Paléolithique supérieur, CNRS Éditions (Biblis), 2013 (1e éd. 2007), 294 p. Sophie A. de Beaune Georges Chapouthier et Frédéric Kaplan dir., L’homme, l’animal et la machine – Perpétuelles Redéfinitions, CNRS Editions, collection « Biblis », 2013 François Vatin Noël Barbe et Jean-François Bert (dir.), Penser le concret. André Leroi-Gourhan, André-Georges Haudricourt, Charles Parain, Paris, Creaphis éditions, 2011. 287 pages. Jean-Pierre Lethuillier Florence Gherchanoc et Valérie Huet dir., Vêtements antiques. S’habiller se déshabiller dans les mondes anciens Paris, Editions Errance, 2013 Michèle Virol Raphaël Morera, L’assèchement des marais en France au XVIIe siècle, Rennes, PUR, 2011, 265 pages, préface d’Hervé Drévillon. Catherine Lanoë Pascal Labreuche, Paris, capitale de la toile à peindre, XVIIIe-XIXe siècle, Paris, Editions du CTHS, INHA, 2011. Sébastien Pautet Renaud d’Enfert et Virginie Fonteneau dir., Espaces de l’enseignement scientifique en France. Acteurs, savoirs, institutions, XVIIe-XXe siècles Emmanuelle Chapron  Anthony Grafton, La page de l’Antiquité à l’ère du numérique. Histoire, usages, esthétiques, Paris, Hazan et Musée du Louvre, 2012, 263 p. Rémi Durand Éric Guichard dir., Regards croisés sur l’internet, Villeurbanne, Presses de l’Enssib, 2011, 138 p. François Jarrige Laurence Guignard, Pascal Raggi, Etienne Thévenin dir., Corps et Machines à l’âge industriel, Rennes, PUR, 2011. Stéphane Lembré « Monde(s) du travail », dossier publié dans L’OURS, hors-série, Recherche socialiste n°60-61, juillet-décembre 2012.   Résumés et mots-clés

AAC – SFHST L’histoire des mesures de l’activité corporelle 5 janv. 2017

AAC – symposium consacré à l’histoire des sciences environnementales dans le cadre du prochain congrès de la SFHST, Strasbourg les 19, 20 et 21 avril 2017 : « L’histoire des mesures de l’activité corporelle».

Ce symposium seral’occasion de préparer une journée d’étude sur l’histoire des sciences du travail.

Les propositions de communication doivent être déposées avant le 5 janvier 2017 sur la plate-forme du congrès avec un titre et un résumé de 250 mots : https://sfhst.hypotheses.org/congres-2017