Archives de catégorie : Colloques

CFP-Playing and operating: functionality in museum objects and instruments – 22 oct.2019

International conference 

Playing and operating: functionality in museum objects and instruments

4th– 6th February, 2020, Cité de la Musique – Philharmonie de Paris,

 CALL FOR PAPERS

Deadline for submissions: 22nd October 2019

Download this call as pdf document from: http://network.icom.museum/cimcim/members-activities/conferences-and-events/

Direct link to pdf: http://network.icom.museum/fileadmin/user_upload/minisites/cimcim/pdf/Conf_functional_objects_cfp_Feb_2020_final2.pdf

Call announcement on UMAC calendar: http://umac.icom.museum/calendar/joint-conference-icom-cimuset-cim-cim/

 

Claude-Pierre Molard (1759-1837). Un technicien dans la cité – 30 sept. 2019

http://koyre.ehess.fr/index.php?3007

Journée d’études – Claude-Pierre Molard (1759-1837). Un technicien dans la cité

Lundi 30 septembre 2019, 9h30-17h30 – Université de Bourgogne, Salle Chevrier – Bâtiment droit – 2, boulevard Gabriel, 21000 Dijon

Journée organisée avec le soutien du Centre Alexandre-Koyré, du Centre Georges Chevrier (uB), du Centre Lucien Febvre (Université de Franche-Comté), de la Commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, de l’Institut universitaire de France.

Claude-Pierre Molard est une figure clé de la technologie au tournant des XVIIIe et XIXe siècles. D’abord secrétaire puis démonstrateur du tout nouveau Conservatoire des arts et métiers né de la Convention, il en est l’un des premiers administrateurs jusqu’en 1816. À ce jour, exceptés les travaux de René Tresse et Dominique de Place, Molard n’a pas fait l’objet d’une étude approfondie de son itinéraire, du Jura natal à l’École d’artillerie de La Fère, ni de ses fonctions, multiples car il participe à toutes les institutions technologiques créées depuis la fin de l’Ancien Régime. Au cours des années 1780, il accompagne Alexandre Théophile Vandermonde dans la gestion de l’Hôtel de Mortagne, dépôt d’inventions étroitement lié aux ateliers innovants des Quinze-Vingts que lui-même supervise sous la Révolution. Membre de la Commission temporaire des arts en 1794, académicien en 1815, il participe aussi aux sociabilités nouvelles, à Paris et en province, telles la Société d’agriculture du département de la Seine, la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, la Société philosophique des sciences et arts utiles de Saint-Claude. Il est de tous les jurys d’examen des expositions des produits de l’industrie. Molard, technicien, ne laisse pas une œuvre théorique à la différence de son successeur, Gérard-Joseph Christian. C’est un praticien mais aussi un promoteur de la technologie à un moment où l’idée de progrès devient un sujet d’intéressement politique et social, mobilisant de multiples niveaux de l’administration, mais aussi toutes les strates du monde du travail et des publics de plus en plus variés, en même temps que se développent l’imprimé technique, la presse spécialisée et que la question des machines commence à animer le débat public.

Cette journée d’étude se donne pour but d’une part de mieux connaître la formation et les activités de Claude-Pierre Molard. Il s’agit à la fois d’analyser ses sociabilités à l’échelle régionale et d’étudier son rôle dans la mise en réseau d’institutions et de lieux de production entre la fin de l’Ancien Régime, la Révolution et l’Empire, en somme son rôle de coordinateur de l’action publique, ses pratiques du contact et de l’interrelation, ses modes de gestion parallèles et connectés d’instances diverses, son travail d’administrateur technicien. D’autre part, l’enjeu est aussi de cerner la pensée de Molard, non pas l’œuvre d’un théoricien mais la réflexion d’un acteur central dans les recompositions des savoirs techniques et leur institutionnalisation sous de multiples formes. Enfin, le colloque entend s’ouvrir à l’étude des sites, des sociétés et des institutions que Molard (ainsi que son frère) a fréquentés, de manière à contribuer à la construction d’une histoire des lieux de savoirs techniques dont les dynamiques (politiques mais aussi économiques), connues en partie, méritent un approfondissement et un travail de synthèse collectif.

Comité d’organisation : Daniel Blouin, Patrice Bret, Valérie Burgos, Christiane Demeulenaere-Douyère, Edmond Dziembowski, Gérard Emptoz, Liliane Hilaire-Pérez, François Jarrige.

Accès et informations pratiques
Programme

9h30. Accueil des participants

9h45. Liliane Hilaire-Pérez (EHESS, Centre Alexandre-Koyré / IUF) et François Jarrige (Université de Bourgogne / IUF)
Introduction générale

10h. Virginie Duede et Florence Coutier (Musée des Maisons comtoises) :
Les Bouchoux au XVIIIe siècle

 
Molard technicien

10h30. Laurent Brassart (Université de Lille / IRHIS)
Claude-Pierre Molard, agir en technicien au service de la politique agricole impériale (1799-1815)

11h. François Jarrige (Université de Bourgogne / IUF) :
Les frères Molard et l’introduction des batteuses mécaniques en France

11h30. Philippe Bruyerre
Claude-Pierre Molard et les moulins à planche de Hollande : un « transfert de technologie » impossible ?

12h. Discussion générale

 Molard technologue

 14h. Patrice Bret (Centre Alexandre-Koyré)
Molard et le Rapport à l’empereur sur les sciences depuis 1789

14h30. Jérôme Baudry (École Polytechnique Fédérale de Lausanne): L’examen savant des inventions. Claude-Pierre Molard à l’Académie des sciences, 1815- 1837

15h. Christiane Demeulenaere (Centre Alexandre-Koyré)
Claude-Pierre Molard et le Comité consultatif des arts et manufactures

Molard en contexte

16h. Laëtitia Zicavo
Emmanuel Molard : un administrateur du Conservatoire des arts et métiers en mission en Angleterre

16h30. Jean-Louis Eytier in memoriam
Emmanuel Molard et la création de la deuxième Ecole d’Arts-et-Métiers en Anjou

17h. Daniel Vaugelade
Quelle conception La Rochefoucauld-Liancourt avait-il de l’enseignement et de l’éducation ?

17h30. Discussion générale et conclusions

AAC-Technique et religion-30 nov. 2019

CFP-Technique and religion AAC-Technique et religion

AAC-Technique et religion

http://koyre.ehess.fr/index.php?3020

Appel à communication – Colloque « Technique et religion : cultures techniques, croyances, circulations de l’Antiquité à nos jours » (14-15 septembre 2020)

Les propositions de communications doivent parvenir pour le 30 novembre 2019 à : liliane.perez@wanadoo.fr

► Il convient de joindre : le titre de la communication, le résumé et un CV.

► Langues conseillées : anglais et français.

COLLOQUE Le patrimoine industriel européen de la Première Guerre mondiale, DEC. 2018

colloque international

Le patrimoine industriel européen de la Première Guerre mondiale, 6 au 8 décembre 2018 à Charenton et Paris.

Organisé par le CILAC en collaboration avec le CRH/EHESS, l’Institut historique allemand, la TU Bergakademie Freiberg, le labex EHNE et TICCIH, il bénéficie des labels  Centenaire et Année européenne du patrimoine culturel.

Le programme est également téléchargeable : http://crh.ehess.fr/index.php?6421

ICOHTEC 2019 Juill. 2019

Turriano ICOHTEC Prize for books of early career scholars (1 February 2019)

and the deadline of the cfp of our 46th Symposium in Katowice “Technology and Power” (18 February 2019)

The Kranzberg Lecture will be given by

Martina Schäfer, Max Plank Institute for the History of Science, Berlin

The symposium is combined with a summer school on the same subject (18-22 July – deadline for application: 4 March 2019). 

The Summer School lecturers are:

Lino Camprubi, University of Sevilla, Spain

Martina Heßler, Technical University of Darmstadt, Germany

Arne Kaijser, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm, Sweden

Please find information on both events on

AAC Hommes et travail du métal dans les villes médiévales : 35 ans après

« Hommes et travail du métal dans les villes médiévales : 35 ans après »

« Craftsmen and metalworking in medieval cities: 35 years later »

12 and 13 September 2019 – Paris.

The proposals should be sent to this address, as soon as possible and before March 15th : lisesaussus@gmail.com. These abstracts will be submitted to the scientific committee.

AAC numeriser chiffrer dechiffrer les corps par les technologies 15 FEV. 2019

L’Association Française de Sociologie (AFS) organise son prochain Congrès à Aix-en-Provence du mardi 27 au vendredi 30 août 2019 sur le thème « Classer, déclasser, reclasser ».

Vous trouverez ci-dessous et en suivant ce lien  http://afs-socio.fr/appel-a-communication/84/numeriser-chiffrer-dechiffrer-les-corps-par-les-technologies/) l’appel à communication du RT 41 « Corps, techniques et société ».

Votre proposition de communication devra être déposée sur le site de l’AFS, en indiquant le ou les axes au(x)quel(s) la proposition se rattache, jusqu’au 15 février (vous recevrez un accusé de réception via l’adresse du RT – si problème nous contacter à cette adresse valerie.souffron@univ-paris1.fr ou  marina.maestrutti@univ-paris1.fr).

AAC Femmes de verre, Femmes de verreries 15 oct. 2019

Appel à communications ; colloque Femmes de verre, Femmes de verreries: 15 octobre 2019 amaverre@gmail.com

Colloque 5 & 6 mars 2020

Musée du verre de Charleroi, Bois du Cazier

L’AMAVERRE (Aisne, France) et le Musée du verre de Charleroi (Hainaut, Belgique) lancent un appel à communications pour leur colloque transnational Femmes de verre, Femmes de verrerie au cours duquel sera représentée la gente féminine d’hier, d’aujourd’hui et de demain dans cet art du feu que l’on disait « réservé » aux hommes.

À l’occasion de l’ouverture du colloque Femmes de verre, Femmes de verrerie, se tiendra une exposition éponyme accompagnée d’un livret dont les textes seront tirés des communications que les auteur(e)s intéressé(e)s s’engagent à faire parvenir aux organisateurs début novembre 2019. En outre, l’exposition ayant vocation d’itinérance, la tenue du colloque Femmes de verre, Femmes de verrerie constitue un point de départ à un événementiel courant de mars à décembre 2020. De ce fait, par après se dérouleront plusieurs étapes de « colloque-déloc » (colloque « délocalisé »), temps plus réduits au cours desquels les intervenants seront susceptibles de communiquer à nouveau en fonction de leurs disponibilités et des territoires visés, ce afin de toucher un public le plus large possible.

Les ingenieurs a l’epreuve des chantiers – 11 mars 2019

Les ingénieurs à l’épreuve des chantiers(Europe, XVIe-XIXe siècles)

LUNDI 11 MARS 2019

Université Paris Diderot – Bâtiment Olympe de Gouges, salle 628 – Place Paul Ricœur 75013 Paris

Cité de l’Architecture et du Patrimoine (entrée d’About) – 7 av. Albert de Mun 75016 Paris

Journée d’études organisée par Stéphane BLOND (IDHE.S Évry – Université d’Évry-Paris-Saclay),Liliane HILAIRE-PÉREZ (ICT – Université Paris-Diderot/ Centre Koyré – EHESS),Valérie NÈGRE (IHMC – Université Paris 1) et Michèle VIROL (GRHis – Université de Rouen Normandie)