Archives de catégorie : Associations

Comité National Français d’Histoire et de Philosophie des Sciences

http://www.cnfhps.org/

Le CNFHPS est une association régie par la loi de 1901.

Cette association établie en 1956 a pour but de favoriser le développement des études et recherches d’histoire et de philosophie des sciences par tous les moyens opportuns d’action nationale ou internationale, et en particulier par la publication et la diffusion des travaux et par le concours prêté à l’organisation du congrès de l’espèce.

Le CNFHPS est membre du Comité Français des Unions Scientifiques Internationales (COFUSI). Il est l’interlocuteur, en France, des deux divisions sœurs réunies au sein de l’Union Internationale d’Histoire et de Philosophie des Sciences : la Division d’Histoire des Sciences et des Techniques et la Division de Logique, Méthodologie et Philosophie des Sciences.

Elle a son siège à Paris, 16 rue Mazarine, Paris.

Son nouveau site internet présente le Comité National Français d’Histoire et de Philosophie des Sciences, ses missions et actions, ses instances et son histoire. Il ambitionne également et surtout de faire connaître la recherche qui se mène en France dans les disciplines qu’il représente : la logique ainsi que l’histoire et la philosophie des sciences et des techniques. A ce titre, le site accueille un annuaire de la recherche, qui recense les équipes et les chercheurs dans les domaines concernés. Il proposera également un annuaire des personnels accompagnant la recherche et réunis dans le réseau Histoire, Philosophie, Sciences, Techniques.

Pour toute question, tout commentaire ou toute proposition, n’hésitez pas à nous écrire !

 

Le Bureau du CNFHPS et, pour le site web, Pierre Edouard Bour (Archives Henri Poincaré)

Association francophone d’histoire de la construction -SITE INTERNET

Charpentière

Ouverture du site internet

de l’Association francophone d’histoire de la construction :

 www.histoireconstruction.fr 

Il devrait constituer le bulletin de liaison des historiens de la construction en présentant les activités de l’association, les nouvelles manifestations (appels à contributions, colloques, séminaires), les parutions, les soutenances concernant notre champ.

Pour ceux qui le souhaitent, nous serons ravis de diffuser leurs travaux et activités. Les travaux en cours intéressant notre communauté se dévoileront à travers l’annuaire constitué des membres automatiquement mis à jour à chaque adhésion.

Il devrait être également un site de publication de sources et de recherche.

Il permet enfin d’adhérer facilement en ligne à l’association de chez vous.

Robert Carvais

Pour le bureau

PRIX DE THESE SFHST 2014

PRIX DE THESE SFHST 2014

formulaire_candidature_sfhst_2014

Comme chaque année, fidèle à sa mission d’encouragement et de promotion des études relatives à l’histoire des  sciences et des techniques, la Société Française d’Histoire des Sciences et des Techniques (SFHST) récompense des travaux de recherche dans l’un ou l’autre de ces deux domaines.

En 2014, le  Prix de la thèse sera décerné à la meilleure thèse soutenue en histoire des sciences et des techniques entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2013. Il sera doté d’un montant de 1000 €.

Les candidats désireux de concourir doivent envoyer :
– un CV de deux pages maximum,
– leur rapport de thèse,
– une partie significative de leur thèse à leur convenance mais n’excédant pas 30 pages (Il est conseillé au candidat de présenter un document donnant à voir ses résultats et la méthodologie mise en œuvre dans ses travaux de doctorat plutôt que l’introduction ou la conclusion du mémoire de thèse.),
– une version électronique de leur thèse (en pièce jointe ou en CD-Rom)
– ainsi que le formulaire de candidature (cf. fichier joint) dûment complété, au plus tard le 15 avril 2014, à l’adresse suivante : marc.moyon@unilim.fr.

En retour, les candidats recevront à leur adresse électronique les coordonnées du rapporteur auquel ils devront adresser un exemplaire de leur thèse. Le Prix de la thèse de la SFHST 2014 sera remis solennellement lors de l’Assemblée Générale de la Société qui se déroulera à l’automne 2014 (la date sera communiquée ultérieurement).

Pour toutes questions, vous pouvez à me contacter ou vous connecter sur le site de la SFHST (Rubrique ‘Prix de Thèse’). Surtout, n’hésitez pas à faire connaître ce prix de la thèse dans votre laboratoire…

Très cordialement,
Marc Moyon (Pour la SFHST)

Marc Moyon
Maître de Conférences, Université de Limoges

Techn’Old week – 5 au 8 mars 2014

logo rmtt

Invitation Techn’Old Week

L’association Les Atomes Crochus a le plaisir de vous inviter à sa “Techn’Old week“, une semaine intergénérationnelle autour des objets technologiques d’hier et d’aujourd’hui.

Ateliers, projections, musée participatif et autres surprises vous attendent à l’espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes à Paris du 5 au 8 mars prochains. Vous êtes tous les bienvenus ! Le programme est en pièce jointe.

Par ailleurs, nous vous rappelons qu’il est encore possible de participer à notre concours vidéo : http://www.tes-techniques.fr/le-concour

Joyce Weil

Société Française d’Histoire des Sciences et des Techniques

La SFHST

PDF Imprimer Envoyer

Société Française d’Histoire des Sciences et des Techniques

Composition du Conseil d’administration (élection du 29 novembre 2013)

Présidente : Stéphane Tirard
Secrétaire général : Pierre Savaton
Vice président : Hugues Chabot
Trésorier : Michel Cotte
Anne Bonnefoy
Mehrnaz Katouzian-Safadi
Thomas Le Roux
Michela Malpangotto
Michel Morange
Marc Moyon (responsable du site internet et du Prix de la Thèse des Sciences et des Techniques de la SFHST)
Anne-Lise Rey (responsable des Cahiers d’histoire et de philosophie des sciences avec Stéphane Tirard)
Marion Thomas
Bernard Vitrac
Nicolas Weill-Parot

 

Créée en 1980, reconnue par l’Académie des Sciences, la SFHST a pour but de susciter, coordonner et encourager les études relatives à l’histoire et à l’épistémologie des sciences et des techniques. Ses activités envisagent les sciences et les techniques dans leur dynamique, en privilégiant la diversité des points de vue et les échanges entre chercheurs, tant sur le plan méthodologique que cognitif. Son ouverture aux autres champs de l’histoire et aux autres disciplines (sciences humaines, économie, conservation, muséologie) facilite l’insertion de l’histoire des sciences et des techniques dans l’ensemble des questionnements actuels.

Par ses objectifs, la SFHST se veut un organe de liaison et d’information entre les chercheurs, les institutions (centres de recherche et d’enseignement, universités, bibliothèques, archives, musées, centres de diffusion de la culture scientifique et technique…) et les sociétés savantes concernées. Elle favorise les liens avec les correspondants étrangers et tient à la dimension internationale de ses rencontres.La SFHST édite, avec les éditions Vuibert, les Cahiers d’histoire et de philosophie des sciences. Elle dispose aussi d’une lettre d’information aux adhérents et d’un site WEB qui détaillent l’actualité de l’histoire des sciences et des techniques.Elle organise périodiquement des congrès qui rassemblent la communauté des historiens des sciences et des techniques. Les derniers congrès se sont tenus à Lille (2001),  à Poitiers (2004), à Paris (2009) et à Nantes (2011).

Chaque année, la SFHST encourage l’activité des jeunes chercheurs en attribuant deux prix (thèse de doctorat, mémoires de Master).

Atomes crochus – Concours vidéo

 

logo rmtt

Présentation concours

L’association Les Atomes crochus, dont je fais partie en tant que volontaire associative, organise cette année dans le cadre de son projet « Raconte-moi tes technologies » un concours vidéo intergénérationnel.

Le principe est simple : chaque participant est invité à réaliser une vidéo dans laquelle un membre d’une génération différente de la sienne parle d’un objet technique qui a marqué sa vie, ce qui va des souvenirs sur les moulins à café et les game boys aux expériences dans des trains, en passant par les évocations de métiers disparus.

L’objectif est à la fois de faciliter une numérisation de la mémoire collective et de valoriser les rencontres entre différentes générations, tout en faisant prendre conscience aux uns et aux autres que nous sommes tous porteurs de savoir et que nous possédons tous une partie de l’histoire des techniques.

Pour mettre en oeuvre ce projet, nous avons besoin d’un jury et de prix, et nous pensons que vous pourriez nous aider. Une première façon serait de rejoindre notre jury. Cela consisterait en la participation à une ou deux réunions, le visionnage d’une dizaine de vidéos préselectionnés par nos soins, et la participation à la remise des prix…

Une seconde façon serait de nous fournir des prix. Pour rester dans l’esprit du projet, nous souhaiterions que les prix ne soient pas forcément des objets mais plutôt des expériences partageables à plusieurs : visite de musée des techniques, d’ateliers… Mais nous ne sommes pas difficiles, et accepterions aussi bien sûr livres et dvd. Et si vous avez d’autres idées, nous sommes ouverts ! En échange, nous sommes prêts à diffuser votre communication, inclure votre logo ou tout autre chose que vous jugeriez utile : cela est ouvert à négociations.

Et, bien sûr, une fois le concours lancé, vous êtes tous cordialement invités à participer…

J’espère que vous serez emballés par le projet, et que nous pourrons compter sur vous !

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre site internet :

www.tes-techniques.fr, ou bien me contacter directement :

joyce.weil@atomes-crochus.org

 

A bientôt j’espère

Joyce Weil

Service civique

Les Atomes crochus

joyce.weil@atomes-crochus.org

 

Pour un Musée de l’Informatique et de la Société numérique

http://www.musee-informatique-numerique.fr/

Site collaboratif et participatif du projet : Pour un Musée de l’informatique et de la société Numérique.

muséeinfoVous êtes invités à faire part de vos propositions et contributions pour rêver, imaginer et construire la « maison des muses  numériques », la « cité des humanités numériques » ou le « musinfo ». Comme vous pouvez le constater le nom et le contour de ce futur espace à la fois réel -avec des lieux multiples- mais aussi/surtout virtuel avec une présence sur le web restent ouvert.

Le numérique, la science et la technique informatique sont à la fois l’objet visé à « démont(r)er », « exposer »; « diffuser sur le web » mais aussi le support moderne d’une nouvelle muséographie réelle, virtuelle et diffuse… sans oublier les modèles d’affaires économiques à inventer en fonction de nos contraintes budgétaires et de la dynamique propre au numérique.

Sur le chemin de cette construction, le projet est ouvert aux propositions et contributions, nous sommes en train de préparer une structuration et renforcer la coordination entre les partenaires du projet pour proposer un projet aux décideurs et financeurs publics et privés.

Sur ce site sont regroupés des informations sur la problématique de Muséee informatique, les actes du colloque et vos contributions.

Participez en rejoignant le projet.

À vos claviers…

International Committee for the History of Technology (ICOHTEC)

http://www.icohtec.org/

icohtecICOHTEC was founded in Paris 1968 when bitterness divided the nations in the Eastern and Western worlds. The intent was to provide a forum of scholars for the history of technology from both sides of the ‚iron curtain‘. It was constituted as a Scientific Section within the Division of the History of Science and Technology of the International Union of the History and Philosophy of Science (IUHPS/DHST). The first President was Eugeniusz Olszewski (Poland), with Vice-Presidents S. V. Schuchardine (USSR) and Melvin Kranzberg (USA). The first Secretary-General was Maurice Daumas (France), through whose ini­tia­tive the French government hosted the first inde­pendent symposium at Pont-a-Mousson (1970). Symposia have been held almost every year, and the proceedings of many meetings have been published, although in a variety of forms.

Société française d’histoire des sciences et des techniques (SFHST)

http://www.sfhst.org/Créée en 1980, reconnue par l’Académie des Sciences, la SFHST a pour but de sussfhstciter, coordonner et encourager les études relatives à l’histoire et à l’épistémologie des sciences et des techniques. Ses activités envisagent les sciences et les techniques dans leur dynamique, en privilégiant la diversité des points de vue et les échanges entre chercheurs, tant sur le plan méthodologique que cognitif. Son ouverture aux autres champs de l’histoire et aux autres disciplines (sciences humaines, économie, conservation, muséologie) facilite l’insertion de l’histoire des sciences et des techniques dans l’ensemble des questionnements actuels.Par ses objectifs, la SFHST se veut un organe de liaison et d’information entre les chercheurs, les institutions (centres de recherche et d’enseignement, universités, bibliothèques, archives, musées, centres de diffusion de la culture scientifique et technique…) et les sociétés savantes concernées. Elle favorise les liens avec les correspondants étrangers et tient à la dimension internationale de ses rencontres.La SFHST édite, avec les éditions Vuibert, les Cahiers d’histoire et de philosophie des sciences. Elle dispose aussi d’une lettre d’information aux adhérents et d’un site WEB qui détaillent l’actualité de l’histoire des sciences et des techniques.

Elle organise périodiquement des congrès qui rassemblent la communauté des historiens des sciences et des techniques. Les derniers congrès se sont tenus à Lille (2001),  à Poitiers (2004), à Paris (2009) et à Nantes (2011).

Chaque année, la SFHST encourage l’activité des jeunes chercheurs en attribuant deux prix (thèse de doctorat, mémoires de Master).