Archives par mot-clé : industrie

Vient de paraître : Guillaume CARNINO – L’Invention de la science La nouvelle religion de l’âge industriel – 2015

9782021111477L’Invention de la science
La nouvelle religion de l’âge industriel
Guillaume CARNINO
Date de parution 09/04/2015
Éditions du Seuil (coll. L’Univers historique)
336 pages – 24.00 € TTC

« La science a prouvé que… »
D’où nous vient cette idée selon laquelle la science serait garante du vrai ?
Guillaume Carnino propose une enquête historique et généalogique permettant de comprendre pourquoi et comment, en France, à l’heure de la IIIe République, cette idée en est venue à être unanimement partagée. Il dévoile les rouages de la carrière de savants comme Louis Pasteur, mais aussi l’histoire de simples artisans et pêcheurs dont les découvertes furent convoitées par les industriels. Il montre de quelle manière l’image d’un Galilée anticlérical a pu être fabriquée et renouvelle le regard que l’on porte sur la mise en place de l’école gratuite et obligatoire par Jules Ferry.
Parallèlement à la décision démocratique, la pratique scientifique devient peu à peu un mode de gouvernement des êtres et des choses, qui marque l’avènement de la civilisation des experts. La science, désormais auréolée d’un prestige quasi religieux et présentée comme pure – c’est-à-dire indifférente aux intérêts individuels -, se révèle finalement un moyen d’administrer la société autant que de transformer la nature par l’industrie.

http://www.seuil.com/livre-9782021111477.htm

Le sens du métier – 31 mai 2013

Capture-d’écran-2013-04-29-à-10.50.26Journée d’études, IDHE (UMR 8533-CNRS), Université Paris 8

Le sens du métier : identité et organisation dans les métiers d’art et d’industrie en France (XVIIe-XXe siècles)

 Vendredi 31 mai 2013, 10h.-16h.30

Université Paris 8,  bâtiment D, salle D 143 2 rue de la liberté, 93526 Saint-Denis cedex,

Métro ligne 13 : St-Denis-Université

 L’historiographie a longtemps fait de l’organisation corporative le pilier institutionnel du monde des métiers sous l’Ancien Régime, s’enfermant ainsi dans un débat opposant « corporatisme » et « libéralisme », et faisant des lois de 1791 l’aboutissement d’un long combat des libéraux contre le supposé archaïsme des communautés d’arts et métiers. Depuis une vingtaine d’années, cette vision ancienne a été complètement révisée : il importe de distinguer entre l’exercice d’une profession et l’appartenance à une corporation ; toutes les professions ne sont pas uniformément « instituées » en métiers corporés ; les réalités professionnelles sont bien plus diverses ; enfin, la dissolution des corporations en 1791 n’a pas supprimé tous les besoins organisationnels ou réglementaires, pas plus que les représentations identitaires des différentes professions artisanales. Ainsi, d’une part, la conscience d’une appartenance professionnelle a existé sous l’Ancien Régime en dehors de la forme corporative, et d’autre part, les identités de métier ont continué d’exister après l’abolition des corporations.

Cette journée d’études est consacrée au cas des professions d’art, qui oscillent entre « art » et « industrie » dans les représentations communes, et se situent précisément bien souvent en dehors du système corporatif : comment penser alors l’identité de métier, quand  le savoir-faire ne s’incarne pas dans une forme instituée susceptible de  cristalliser et manifester à la fois une appartenance collective, de découper un « eux » et un « nous » ? Quel sens, en somme, peut avoir le métier sans corporation ?

 

09h45-10h. Accueil, café/thé

10h.-10h15 Introduction : Philippe Minard, Audrey Millet (IDHE-Paris 8)

10h15-11h15

– Lesley Miller (Victoria and Albert Museum, Londres)

Un pied dans la Grande Fabrique. Les dessinateurs de la soierie lyonnaise au XVIIIe siècle

– Audrey Millet (Université Paris 8, IDHE)

Dessiner des indiennes de Pondichéry à New-York : une organisation en réseaux (XVIIe-XIXe siècles)

11h15-12h. : Discussion : Corine Maitte (Université Paris-Est-Marne-la-Vallée)

13h45-15h15

-Elodie Voillot (Université Paris Ouest – INHA)

Unir, promouvoir et protéger : la Réunion des fabricants de bronzes (1818-1870)

-Eugénie Briot (Université Paris-Est-Marne-la-Vallée)

Inspiration vs oxydoréductions : le métier de parfumeur au XIXe siècle, entre chimie et alchimie

-Jérémie Cerman (Université Paris-Sorbonne)

L’atelier de dessin industriel de Robert Ruepp, une entreprise prédominante de la Belle Époque

15h15-16h30 : Discussion : Patrick Verley (Université de Genève)

http://artindus.hypotheses.org/

 

 

Entre art et industrie

http://artindus.hypotheses.org/

artetindusCe carnet vise à favoriser les recherches historiques sur les liens entre l’art et l’industrie, à mettre en réseaux les chercheurs et à présenter l’actualité des travaux français et internationaux aussi bien dans l’espace scientifique. Il recense les travaux en cours, les événements (journées, colloques…) et les appels à communication. Son ambition est de centraliser l’information sur le sujet.

Pour des informations supplémentaires :

https://sites.google.com/site/audreypatriziamillet/

Contact : audrey.patrizia.millet ” at ” gmail.com

 

 

UE FONDAMENTALE « Introduction à l’histoire des techniques », 2013-2014

PROGRAMME UE fondamentale Histoire des techniques EHESS 2013-2014

UE fondamentale du Master du Centre A. Koyré

Mentions & spécialités  : Histoire des sciences, technologies et sociétés (M1, 2e semestre, ouvert aux étudiants de M2)

Responsable : Liliane Hilaire-Pérez. Mail : liliane.perez@wanadoo.fr

Séminaire « La technologie, science humaine » 2012-2013

La technologie, science humaine

History-of-Inventions-Discoveries-and-Origins-Beckmann-Johann-9781177663076

Centre A. Koyré (EHESS/CNRS) et parcours TTS du Master en Sciences sociales (EHESS), SPHERE (Université Paris Diderot Paris 7/CNRS), Master Histoire et civilisations comparées, Université Paris Diderot Paris 7, ICT (Université Paris Diderot Paris 7) 2012-2013

Jeudi 17-19 h ou 15-19h

Centre Alexandre Koyré
27 rue Damesme 75013 Paris

Université Paris Diderot Paris 7, bâtiment Condorcet, 4 rue Elsa Morante 75013 Paris

Sophie A. de Beaune, Liliane Pérez, Koen Vermeir

CR Technologie, science humaine 2012-2013

Le Programme au format pdf

Bibliographie Technologie science humaine

Repères « La technologie, science humaine » 2012-2013

Technologie chez Simondon

Biblio Simondon et la technologie

Repères technologie anglaise XVIIIe-XIXe s.

Biblio Babbage

Jochen Hoock – Johann Beckmann et la place du discours technologique

Definitions de technologie-Appendice Jean-Claude BEAUNE 1980

Couffignal 1938

Cottereau 2007 Le Play e¦üconomiste

bibliographie André Leroi-Gourhan (technologie)

AmpereClassification

 

Le séminaire a pour but de faire découvrir le sens souvent oublié de la technologie, entendue comme science des opérations et des intentions fabricatrices. Bien loin de toute acception actuelle comme application de la science à la technique, la compréhension opératoire de l’action née au Moyen Âge, s’est déployée de la Renaissance au siècle des Lumières et a joué un rôle central dans les sciences humaines aux XIXe et XXe siècles. L’enjeu du séminaire est de faire connaître un champ de recherche dense et fortement remanié par les travaux récents portant sur des textes et des auteurs fondamentaux, de Bacon à Pitt-Rivers, Marcel Mauss, André-Georges Haudricourt, Alfred Espinas, André Leroi-Gourhan, Gilbert Simondon, Joseph Needham en passant par Johann Beckmann, Charles Babbage ou Frédéric Le Play. Les approches sont nécessairement interdisciplinaires et doivent conduire à l’étude globale d’un concept, à travers ses résonances en philosophie, en anthropologie, en ethnologie, en sociologie, en histoire, en préhistoire.

1. Mercredi 14 novembre 2012, Centre A. Koyré (exceptionnellement mercredi) : séance d’introduction : qu’est-ce que la technologie ?
Présentation par les organisateurs et interventions de Danielle Candel, Jochen Hoock, John Humbley autour de : « Technologie et terminologie ». Discutant : Guillaume Carnino.
2. 13 décembre 2012, Université Paris 7, bâtiment Condorcet, salle Malevich, 483A
Mathieu Arnoux : « Comment penser les techniques au Moyen Âge ? »
3. 20 décembre 2012, Université Paris 7, bâtiment Condorcet, 612B-Klein, 15-19h
Demi-journée Penser les techniques à la Renaissance
Koen Vermeir : « Art, technologie et nature à l’âge classique ».
Pascal Dubourg-Glatigny : « Réduire les savoirs à l’image : réduction en art et visualisation ».
Hélène Vérin : « La technologie, genre de littérature ou système des arts? »
Pascal Brioist : « Les éléments de machines chez Léonard et ses prédécesseurs ».
4. 17 janvier 2013, Centre A. Koyré
Ronan Le Roux : « Le domaine du mécanisable. Les projets doctrinaux de Louis Couffignal, de 1938 à 1966 ».
5. 7 février 2013, Université Paris 7, bâtiment Condorcet, salle 612B-Klein
Sophie A. de Beaune : « De la théorie à la mise en scène muséographique. L’évolution des techniques selon Augustus Lane Fox Pitt-Rivers (1827-1900) »
6. 21 mars 2013, Centre A. Koyré, 15-19h
Demi-journée Le XXe siècle : Haudricourt, Mauss, Leroi-Gourhan et leurs prédécesseurs
• François Sigaut : « Les prédécesseurs de Leroi-Gourhan »
• Nathan Schlanger : « Mauss et la technologie »
• Alban Bensa : « Haudricourt et la technologie »
7. 11 avril 2013, Université Paris 7, bâtiment Condorcet, salle 512 A
Autour de Joseph Needham
Lucia Candelise et Frédéric Obringer : « L’oeuvre de Joseph Needham à partir de l’ouvrage Science et civilisation en Chine, Paris, Picquier, 1995, traduite par Frédéric Obringer »
8. 23 mai 2013, Centre A. Koyré, 15-19h
Demi-journée Le XIXe s. : la technologie, entre science des arts et science des machines
Joost Mertens, Liliane Pérez : « Technologie, technology » : la réception de la Technologie de Johann Beckmann en Grande-Bretagne au milieu du XIXe siècle »
Marie-José Durand-Richard : « Charles Babbage (1791-1877) : la machine analytique comme matérialisation d’une science des opérations »
Stéphane Baciocchi, Alain Cottereau : « Le Play et l’Angleterre – Enquêtes sur une Révolution sociale de l’Extrême-Occident ».
9. 13 juin 2013, Université Paris 7, bâtiment Condorcet, salle 612B-Klein :
Jean-Hugues Barthélémy et Vincent Bontems : « Technologie et sciences humaines chez Simondon »